Les Huîtres

Les huîtres se dégustent toute l’année, mais il est vrai que lors des fêtes de fin d’année leur consommation est à son maximum.

Nature, avec un filet de citron, du vinaigre aux échalotes ou encore chaude cuisinée au four, les huîtres sont incontestablement un mets incontournable des réveillons.


Il existe de nombreuses variétés d’huîtres produites sur tout le littoral français.

Il y a 7 grandes zones de production:


  • Normandie , Mer du Nord 
  • Bretagne Nord
  • Bretagne Sud
  • Pays de la Loire 
  • Poitou Charente
  • Arcachon Aquitaine 
  • Méditerranée


A l’intérieur de ces zones, différents lieux de production permettent d’obtenir une variété très large  d’huîtres , tant par leur saveur, leur forme que leur mode de production.

Nous vous invitons à les découvrir dans les fiches spécialités de chaque huître.


Fait important à rappeler les huîtres sont un aliment naturel très riche en vitamines , en protéines qualitatives et en minéraux. 

Peu caloriques et très digestes, les huîtres contiennent du fer, du magnésium, du potassium, du cuivre, du manganèse, du calcium, du sélénium, du phosphore, du sodium, du fluor et de l’iode.

Les vitamines B1, B2, B3, B12, C et A sont également présentes dans les huîtres.

Outre ses valeurs gustatives, les qualités nutritionnelles des huîtres sont donc bien présentes, ce qui en fait un réel trésor pour notre palais et notre organisme.

 

Les Romains l’avaient d’ailleurs bien compris puisqu’ils consommaient et faisaient  déjà commerce de ces mollusques.

A la Renaissance, s’installent à Paris les premiers marchands d'huîtres et sous Louis XIV la consommation se développe fortement pour atteindre une pénurie à la fin du XVIIIème siècle.

A ce moment là, des naturalistes se penchent sur la production des huîtres et, en se basant sur les techniques de production inventées jadis par les Romains, inventèrent des techniques de captage et d’élevage de naissains (bébés huîtres). Les premiers parcs à huîtres naquirent à Arcachon puis en Baie de Saint-Brieuc. De pêche on passa à l’ostréiculture.


L’huître endémique des côtes françaises est l'huître plate , dite Belon qui suite à un parasite s’est raréfiée.

L’huître creuse portugaise a été implantée par hasard à la fin du XIXème siècle, suite au rejet de sa cargaison pour affronter une tempête, par un navire qui transportait cette variété d’huîtres. Très robustes elles se sont acclimatées er reproduites dans l’estuaire de la Gironde. On a élevé cette variété jusque dans les années 1970, puis elles ont été décimées par un autre parasite.

Pour pallier à cette disparition, l’huître creuse japonaise a été introduite et représente aujourd’hui l’espèce d’huîtres la plus cultivée en France.


Il y a tant à dire sur ce mollusque que nous pourrions écrire des pages, notamment sur les méthodes de production, mais le mieux est de vous rendre chez les ostréiculteurs qui vous parleront avec beaucoup d’enthousiasme de leur métier en lien avec la nature.

3 à 4 ans d’élevage et une attention quotidienne pour nous apporter ce merveilleux produit, les ostréiculteurs ont un métier de passion qu'ils seront ravis de vous expliquer.

Et puis, honnêtement quoi de mieux que de déguster des huîtres dans une cabane en bord de littoral directement chez le producteur.


Publié le 06/01/2019
Gastronomie Plats / Recettes Plats de poisson et fruits de mer

Régions

bretagne Normandie pays de la Loire occitanie provence corse nouvelle-Aquitaine Poitou-Charentes

Départements

02 11 14 17 29 2a 2b 33 34 35 44 50 56 83 85

Produits Liés